Archives du mot-clef : Olga Polka

feuillet 14

  Où le lecteur-plein-de-questions trouvera peut-être quelques bribes de réponses. — Joséphine a-t-elle une vie sentimentale, hors son métier ? —  Fine, la rentrée, Fine sa famille, Fine qui vexe Olga, Fine et le capitaine qui la vouvoie… — Je me demandais comment ça se passe tout ça. Je me demandais si c’est à cette occasion là que […]

feuillet 13

  Où, tentant de percer le mystère de ses origines, Olga Polka en arrive à une conclusion inattendue.     Tu me demandes, lecteur, si cette enfant qui lit en secret va bientôt se mettre à écrire.   Peut-être Olga Polka s’était-elle aussi essayée à l’écriture, toute cette année de cours préparatoire, sans que nul […]

le feuillet 12 est arrivé !

vous le trouverez ici … et j’en profite pour saluer les nouveaux inscrits, et les inciter à prendre la plume… enfin, le clavier, et à nous faire part de leurs commentaires, et à réagir aux commentaires des autres, et à commenter leurs réactions, et ainsi de suite. Ce sont vos questions qui guident ma narration, […]

Verjus

  Passer du raisin vert à la centrifugeuse, recueillir le jus.   … rien de plus simple à faire.   La conservation, elle, pose plus de problèmes. Même au frais, le verjus s’oxyde vite et perd sa saveur au bout de quelques jours. Or la période du raisin vert est fugace. Il semble qu’une pasteurisation […]

feuillet 11

Où l’on se gardera de croire que les chagrins des petits sont de petits chagrins…

Cuissot de sanglier au coing macéré

Quand elle a un beau cuissot de sanglier à préparer, Olga Polka va chercher au fond de la réserve deux ou trois bocaux de ratafia de coing en préparation. Depuis des mois, le coing râpé macère dans l’alcool. Elle profite de l’occasion pour achever la préparation du ratafia, et se garde bien de jeter la […]

feuillet 10

Où peut-être le ratafia de coings n’aura pas été inutile à la comprenette…   Fine avait narré l’incident du matin, et parlé à cœur ouvert de la stupéfaction, et aussi du chagrin que cette histoire lui causait. Mado et Élie ne l’avaient jamais vue comme ça, désemparée, revenant dix fois sur la même interrogation : « Pourquoi […]

Ratafia de coings

Lavez un coing bien mûr, ou dix, ou cent, autant que vous voudrez. Brossez bien tout son duvet. Retirez les parties abîmées — s’il a un trou de ver sur la peau, coupez le fruit en deux et retirez tout ce qui est atteint, c’est souvent dans le trognon que le ver s’est installé. Sinon, […]

Crique de topinambours

Ayez quelques topinambours fermes et à la peau brillante, deux ou trois de taille moyenne par personne (vous n’êtes pas obligé de les éplucher, si vous les avez bien brossés sous l’eau pour les débarrasser de toute trace de terre). Procédez comme pour une crique de pommes de terre : râpez les tubercules (pas trop fin), […]

feuillet 9

Où Olga Polka parvient une deuxième fois à étonner Fine qui pourtant en a vu d’autres.   — Elle sait lire ! Cette enfant sait lire ! On ne m’en fera jamais d’autre ! C’est un monde ! (Fine sous l’emprise de l’émotion retrouvait les emphases de sa mère).   Elle en avait pourtant vu, des enfants, et ne s’étonnait […]