Archives de l'auteur : la narratrice paucisciente

la narratrice a un petit coup de mou…

Lecteurs, lecteurs anonymes (je vous vois pourtant sur la carte, du pacifique à l’oural, si si, je vous vois clignoter comme de lointaines étoiles ), lecteurs abonnés-mais-muets, m’en veuillez pas trop mais là, je suis, comme dirait Duneton, « comme une truie qui doute ». On est si peu à jouer — pardon pour les quelques uns […]

et le 13, et le 14 ! et une nouvelle recette !

vous les trouverez ici et là . et là, la recette du gruau d’orge, avec quelques digressions sur les bouillies qui se poursuivent dans les commentaires. et bonjour aux nouveaux abonnés 🙂

feuillet 14

  Où le lecteur-plein-de-questions trouvera peut-être quelques bribes de réponses. — Joséphine a-t-elle une vie sentimentale, hors son métier ? —  Fine, la rentrée, Fine sa famille, Fine qui vexe Olga, Fine et le capitaine qui la vouvoie… — Je me demandais comment ça se passe tout ça. Je me demandais si c’est à cette occasion là que […]

Bouillie, gruau et compagnie

    Mado passait quelques poignées d’escourgeon[1] mondé dans le moulin, puis le jetait dans l’eau avec une pincée de sel et une cuillère de miel : rien de plus simple, il suffisait de laisser cuire au coin du feu, une heure et demie, au moins, et encore si la mouture est assez fine[2]. La cuillère […]

feuillet 13

  Où, tentant de percer le mystère de ses origines, Olga Polka en arrive à une conclusion inattendue.     Tu me demandes, lecteur, si cette enfant qui lit en secret va bientôt se mettre à écrire.   Peut-être Olga Polka s’était-elle aussi essayée à l’écriture, toute cette année de cours préparatoire, sans que nul […]

le feuillet 12 est arrivé !

vous le trouverez ici … et j’en profite pour saluer les nouveaux inscrits, et les inciter à prendre la plume… enfin, le clavier, et à nous faire part de leurs commentaires, et à réagir aux commentaires des autres, et à commenter leurs réactions, et ainsi de suite. Ce sont vos questions qui guident ma narration, […]

feuillet 12

Où Mado, pour consoler Olga Polka de la perte de son secret, lui en offre deux autres, et non des moindres.

l’âge du capitaine…

En guise de réponse à la question de Forgetit dans les commentaires du feuillet 11, et pour saluer ce nouvel abonné : le portrait du capitaine

Le capitaine

  Le capitaine n’a pas d’âge. Désolée pour toi, lecteur, je comprends bien que tu t’interroges, et en effet, c’est bien une question qu’on en vient à se poser, tôt ou tard. Mais il n’y a pas de réponse, et je ne peux pas l’inventer, même pour satisfaire ta légitime curiosité. Le capitaine, oui, je […]

Une recette ultra simple et un brin d’histoire de la cuisine : le verjus

À la demande de bébert et de Véronique, « c’est quoi le verjus ? » … Certes la réponse n’est pas rapide rapide, mézenfn, en juillet les raisins étaient vraiment vraiment « trop verts et bons pour des goujats »… trop petits encore, en fait, pour que je puisse en faire une photo tels qu’ils doivent être utilisés pour […]